La deuxième chance sera la bonne pour Jade Masson-Wong

La deuxième chance sera la bonne pour Jade Masson-Wong

On en a beaucoup parlé, de l’année 2019 sur la scène MMA Québécoise. On en a beaucoup parlé, des deux promotions locales TKO et New Era qui n’ont pas été en mesure de présenter plus de 4 événements à 2 en 2019. On en a beaucoup parlé, de la frustration des combattants locaux qui ont vu leurs carrières misent sur pause pendant une bonne partie de l’année.

Il faut comprendre que pour la majorité des combattants, il n’aiment pas juste se battre, ils en ont besoin. Oui, d’un point de vue financier, bien qu’il n’y a pas tant d’argent à faire avec ça au niveau local. Mais aussi d’un point de vue qui est beaucoup plus difficile à expliquer:

“J’ai hâte, j’ai quelque chose en dedans que j’ai hâte de laisser sortir”

C’est l’une des premières choses que Jade Masson-Wong m’a dit lorsque que je l’ai reçue au Faber Cast pour parler de son combat de championnat de ce samedi au BFL 65. Il est évident que le dernier combat de Jade lui a laissé un goût amer en bouche et la longue attente avant de se rebattre n’a rien fait pour améliorer la situation.

La dernière fois que Jade s’est battue, c’était au TKO 48 à Gatineau en Mai dernier. Bien franchement, ce combat semblait créé spécialement pour que Jade devienne la première championne féminine de l’histoire de TKO. Cependant, Mandy Bohm s’est avérée une adversaire de taille et même si Jade a eu ses moments dans le combat, elle a perdu par étranglement arrière au round 3.

C’est l’Allemande qui est venue ruiner les plans de la combattante de Québec et qui s’est poussée avec la ceinture qui semblait destinée pour elle. Puis après, comme je l’ai dit plus haut, plus rien…

TKO connaissait des difficultés et la grande majorité des combattants Québécois se retrouvaient sans combats. Jade n’en faisait pas exception, déjà qu’il n’y a pas beaucoup d’opportunités du côté féminin vu un plus faible nombre de combattants que du côté masculin.

Jade a continué son entraînement puis a appuyé son conjoint Marc-André Barriault dans ses deuxièmes et troisièmes combats dans l’UFC, deux défaites encore une fois. Tout ça en faisait qu’alimenter l’animal intérieur de Jade, et Dieu sait qu’elle en a tout un!

En effet, Jade peut sembler si gentille quand tu lui parles comme ça, mais elle a un “darkside” assez prononcé! En fait, c’est probablement à cause qu’elle peut se faire enfermer dans une cage à tous les quelques mois pour déverser ses frustrations internes sur son adversaire qu’elle est en mesure de bien vivre en société.

Mais depuis près de 7 mois maintenant, elle n’a pas eu cette chance. C’est donc avec excitation que Jade voit la date du 8 février approcher sur son calendrier. C’est le moment où elle aura non seulement la chance de finalement vider ses frustrations des derniers mois sur quelqu’un, mais elle pourra du même coup mettre sa défaite contre Mandy Bohm derrière elle une fois pour toute et ramener un championnat au Québec.

Pour l’occasion elle affrontera nul autre que Jamey-Lyn Horth Wessels, l’autre “combattant de l’extérieur” qui était venue jouer les troubles fêtes en Mai dernier à Gatineau. En effet, Horth affrontait la grande amie de Jade, Corinne Laframboise dans un combat où tout logique avait été défiée. En effet, Laframboise avait eu le dessus debout sur la “striker,” mais une baisse de régime plus tard dans le combat avait permis à Horth de battre la championne du monde de BJJ à son propre jeu, par soumission.

C’est un scénario qui réjouit Jade! Ce n’est pas un secret qu’elle va vouloir échanger debout avec Jamey-Lyn et de voir ses insuccès dans ce domaine contre Corinne l’encourage certainement pour samedi. Évidemment, Jade s’attend à ce que Horth tente de l’amener au sol puisqu’elle aussi a perdu par soumission à son dernier combat, mais elle se dit de plus en plus confiante dans ses capacités au sol. Jade a fait du grappling une grosse partie de son entraînement durant ses 7 mois d’inactivité et elle croit pouvoir montrer de grosses amélioration dans ce département ce samedi.

Elle sera néanmoins prête à toutes les éventualités lorsqu’elle affrontera Jamey-Lyn Horth Wessels ce samedi 8 février au BFL. Jade Masson-Wong est confiante que la deuxième sera la bonne et elle a l’intention de quitter Vancouver avec une ceinture autour de la taille!

Vous pouvez écoutez l’épisode complet du Faber Cast avec Jade Masson-Wong (et Dejan Kajic) juste ici:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *